UNE NOUVELLE VICTOIRE DE LA CGT/MAE POUR LES AGENTS


RECONNAISSANCE DES ACCÈS DE PALUDISME COMME ACCIDENTS DU TRAVAIL.

Suite au décès récent d’un collègue à Niamey des suites d’une crise de neuro-palud, les équipes de la CGT/MAE se sont penchées sur la jurisprudence et ont interrogé l’administration sur la possibilité de considérer, de façon systématique, les accès de paludisme survenus en poste ou à l’administration centrale comme des accidents du travail.

Après examen de la jurisprudence de la Cour de Cassation et d’un avis rendu en 2002 par le Service des Retraites de l’État, le bureau des maladies statutaires vient d’informer notre organisation syndicale que les demandes d’imputabilité au service d’accès de paludisme seront désormais instruites comme des accidents du travail.

La CGT/MAE a demandé en CHSCT que chaque poste concerné établisse une comptabilité annuelle des cas de maladies tropicales chez ses agents.

Elle va poursuivre le combat pour que toutes les maladies à transmission vectorielle soient reconnues comme accidents du travail.

N’hésitez pas à effectuer une déclaration d’accident du travail si vous déclarez une crise de paludisme.