Elections professionnelles du 7 juillet 2010 : la CGT remercie les 1206 agents qui partagent ses revendications.


RESULTATS DES ELECTIONS DU 7 JUILLET DEVANT DESIGNER LES 20 REPRESENTANTS DU PERSONNEL QUI SIEGERONT AU CTPM
( Comité Technique Paritaire Ministériel) DU MAEE.

Le 7 juillet 2010 se sont déroulées au MAEE les élections pour le CTPM, dont le premier tour avait eu lieu le 4 mai 2010, avec 8127 suffrages exprimés. Avec 17838 électeurs inscrits, comme le quorum exigé était de 50% de votants, il fallait au moins 8920 suffrages exprimés pour éviter un 2éme tour. Les agents ont donc dû voter à nouveau le 7 juillet avec les résultats suivants :

INSCRITS : 17693,
ABSENTIONS : 10118,
VOTANTS : 7575,
BLANCS OU NULS : 125.

SUFFRAGES VALABLEMENT EXPRIMES : 7450.

- CFDT, 3084 voix, 41,39 %, 9 siéges,
- ASAM/UNSA/EDUCATION, 1314 voix, 17,64 %, 4 siéges,
- CGT, 1206 voix, 16,19 %, 3 siéges,
- USASCC/FGAF, 567 voix, 7,61%, 1 siége,
- FO, 524 voix, 7,03 %, 1 siége,
- FSU, 383 voix, 5,14 %, 1 siége,
- CFTC, 372 voix, 4,99 %, 1 siége.

La lecture des résultats 2010 et 2006 (voir pièce jointe) appelle quelques brefs commentaires.

Premier constat, deux ans après la signature de l’accord dialogue social à l’étranger le 4 juillet 2008, il apparait que ces élections n’ont pas été un succès en matière de participation, 10118 agents s’étant abstenus.

Pour des raisons certainement différentes, la CGT et l’USASCC n’ont pas signé cet accord. La CGT ne le regrette pas, car cet accord sans valeur juridique, hors la loi de rénovation du dialogue social du 5 juillet votée le 23 juin, montre ses limites face à la brutalité des réformes RGPP en cours qu’il ne sert qu’à accompagner.

De plus les syndicats locaux ne peuvent participer comme experts aux réunions locales de dialogue social ( Commissions Consultatives Locales) : ce fut le cas le 6 juillet dernier, à Rome, pour un expert de la CGIL dument mandaté par la CGT.

Malgré son refus de signer cet accord, la CGT conserve néammoins ses 3 siéges au CTPM et se maintient au 3ème rang parmi les syndicats du MAEE talonnant l’UNSA, mais loin derrière la CFDT qui se détache et gagne un siége passant de 8 à 9 siéges.

Par rapport aux précédentes élections du 4 mai 2006 (voir P.J.) le pourcentage de voix CGT est pratiquement identique (+ 0,14 %) alors que le pourcentage de voix CFDT est en nette progression (+ 6,29 %).

Avec 4 sièges, l’ASAM/UNSA/EDUCATION régresse faiblement en voix (- 0, 66 %) comme FO (- 1, 34 %) et la FSU (- 3, 23 %) qui conservent chacunes leur unique siège. Par contre l’USASCC(- 8, 44 %) perd 2 de ses 3 sièges malgré son rattachement à la FGAF. La CFTC ( absente en 2006) est de retour au MAEE et obtient un siège.

Pour résumer, la CFDT reste le syndicat incontournable au MAEE, mais ne saurait être l’interlocuteur unique de l’administration qui devra aussi entendre la voix des autres syndicats, notamment lorsqu’ils boycottent les réunions de dialogue social comme le CTPM ( décembre 2007 et juillet 2009).

Après ces élections, la CGT remercie tout d’abord ses permanents, militants, adhérents, sympathisants pour ce résultat qui n’est pas le fruit du hasard, mais celui d’un combat permanent pour convaincre les personnels "de bouger, résister, en passant à l’offensive avec la CGT".

La CGT remercie également les 1206 agents qui ont voté pour notre organisation syndicale dans un ministère peu enclin à la lutte sociale : c’est peu et beaucoup à la fois.

Sachons nous montrer digne de leur confiance et rester à leur disposition grâce à notre réseau de militants. Même si le syndicalisme d’accompagnement prédomine au MAEE, la CGT ne renoncera pas à faire entendre sa différence au Quai d’Orsay, forte du soutien de 1206 agents qui ne sont pas, loin s’en faut, tous des adhérents.

Un jour ou l’autre il faudra bien passer à l’action au MAEE,
dans l’unité syndicale la plus large : restons mobilisés pendant l’été pour nos retraites, nos salaires, nos emplois.

Avant qu’il ne soit voté, exigeons un budget 2011 à la hauteur de nos besoins. Hors de question de payer, sur notre budget et notre masse salariale, l’organisation du G20 à Nice, en juin 2011.

Vous trouverez, en pièce jointe, les résultats des précédentes élections du 4 mai 2006 pour le CTPM unique composé de 20 sièges et issu de la fusion des 2 CTPM précédents( 15 et 10 sièges en 2005).