Après ses attaques à charge contre le MAEDI, le 19 avril sur FR3, dans le reportage "Nos très chères ambassades", l’ultralibérale IFRAP, récidive et attaque à la hache le statut général des fonctionnaires.


Dans un article publié le 22 avril 2016 sur notre site internet, le syndicat CGT/MAE avait dénoncé les propositions de l’IFRAP relatives au MAEDI et dressé un rapide portrait ce cette fondation reconnue d’utilité publique sous le gouvernement Fillon. La CGT a toujours combattu les orientations de ce think tank ultralibéral, elle en a le devoir et le droit. Alors, quand l’IFRAD attaque à la hache le statut général des fonctionnaires la CGT se doit d’alerter les personnels sur la nocivité des orientations de cette officine à propos des droits et devoirs des fonctionnaires. Voir, à ce sujet, le rapport de l’IFRAD. Ce rapport public est en ligne sur le site internet de l’IFRAP. Il fait aussi l’objet d’une expression dans la revue Acteurs publics .

http://www.ifrap.org/domaines-dexpertise/fonction-publique-et-administration

http://www.acteurspublics.com/2016/08/25/l-ifrap-dynamite-le-statut-de-la-fonction-publique