AUX COTÉS DE TOUS LES RÉFUGIÉS


Cependant, face à cet enjeu majeur, il convient de rétablir un peu de clarté.

Notons d’abord, pour le déplorer fortement, que l’horreur de ces déracinements forcés, dans des conditions indignes et insupportables, que ces cortèges de morts obscènes, durent depuis bien des années, depuis bien trop longtemps. Et, sauf pendant ces dernières semaines, un grand nombre de gouvernements, de responsables politiques, de médias ont été aux abonnés absents.

Pire même, en imposant – souvent par les moyens les plus scandaleux – leurs intérêts parfaitement contestables à des pays et à des peuples, les dirigeants des pays dits développés ont contribué à créer les situations calamiteuses que nous connaissons. Et que dire, par exemple pour la France, des mesures inadmissibles prises depuis des années pour durcir les conditions d’accueil des immigrés et faciliter leur expulsion ?

lire ci-dessous le texte intégral du communiqué de l’UGFF-CGT