Accueil > Les grands enjeux > PROJET DE REFORME DU SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT : QUE DIT LA (...)

PROJET DE REFORME DU SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITEMENT : QUE DIT LA CGT

mardi 28 octobre 2014

A l’occasion de la réforme des allocations familiales, la légende des "privilèges" des fonctionnaires
est de nouveau utilisée par tous ceux qui ne rêvent que d’affaiblir le rôle de la puissance publique.
Le gouvernement prévoit de baisser les allocations familiales à partir de 6.000 euros de revenus
mensuels pour un couple, et remet en cause l’universalité des prestations sociales. Dans ce
contexte, la variabilité à la hausse en fonction de la rémunération du supplément familial de
traitement de la Fonction publique lui apparaît critiquable.
Sur ce point précis, la CGT juge de même. En 2006 et 2010 le ministère de la Fonction publique a
mené deux cycles de discussion avec les syndicats sur une réforme du SFT. A la demande quasi
unanime des syndicats, un accord s’était dégagé sur l’architecture d’une réforme du SFT :
forfaitisation du SFT (fin de la variabilité partielle en fonction du niveau de la rémunération) ;
introduction d’un SFT pour un seul enfant (il est aujourd’hui de 2,29 euros par mois, et non
revalorisé depuis 1967).